open space roubaix

Depuis les années 1980, notre façon de travailler n’a cessé d’évoluer. En grande partie de par l’influence des nouvelles technologies, et plus particulièrement de l’évolution du numérique. A l’image du travail, les espaces professionnels ont également évolué. La nouvelle génération arrivant sur le marché du travail a des besoins qui évoluent. Ils aspirent à des espaces travail plus inspirant, des espaces de co-working, plus de mobilité et moins de hiérarchie. Mais encore 77%* des salariés français se rendent à leur travail tous les jours, on est donc encore loin de la généralisation du télé-travail. Bureaux partagés ou bureaux individuels quelle est la tendance ?

Depuis plusieurs années, nous avons observé une tendance au décloisonnement partout en Europe. A contrario en France et en Allemagne, le bureau individuel fait encore de la résistance. choisir De nos jours que vaut mieux t’il choisir ? Des bureaux partagés pour favoriser la communication entre tous les salariés ou des bureaux individuels pour privilégier l’intimité de chacun ?


Besoin de solutions acoustiques pour vos bureaux partagés ?

Demander un devis >


 

Bureaux partagés ou bureaux individuels : lequel est fait pour vous ?

Les espaces fermés

Les adeptes du bureau cloisonné avancent en premier argument la concentration. En effet travailler dans un bureau fermé favorise la concentration car les collaborateurs sont moins exposés aux nuisances sonores extérieures. S’isoler donne un sentiment de sécurité et d’espace personnel. Sans bruit ou avec un fond de musique de son choix, le collaborateur se sent dans son élément et n’est pas confronté à des distractions extérieures. L’intimité est donc l’un des points forts des espaces clos. L’employé peut se détendre et se concentrer pour être plus performant dans son travail.

Mais les espaces clos peuvent être synonyme de manque de communication entre les collaborateurs, les cloisons qui les séparent peuvent nuire à la communication interne. De plus le bureau fermé peut favoriser la consultation de l’ordinateur à des fins privées, ce qui est un frein à la bonne exécution des tâches professionnelles.

Les espaces ouverts

Du point de vue des collaborateurs, ils y trouveront plusieurs avantages. Place à la communication ! En effet travailler en open-space est favorable aux échanges entre les usagers. Les flux d’échanges se raccourcissent, les idées se croisent plus facilement et les échanges sont plus instantanés et fréquents.

Les collaborateurs travaillent dans un espace commun et font connaissance plus facilement. N’étant plus isolés, les individus s’intègrent mieux au groupe et les liens hiérarchiques s’estompent plus rapidement. D’ailleurs avec la multiplication des espaces ouverts au sein des entreprises, de nouveaux espaces de vie émergent en marge de zones de travail : des lieux de détente et des zones de confort propices aux échanges informels et détendus.

Du point de vue des employeurs les open-spaces riment de prime abord avec gain d’espace et économie. Néanmoins il est incontestable que ce mode d’agencement offre une grande flexibilité en cas d’évolution et une adaptation plus facile aux modes d’organisation du travail. Enfin il faut reconnaître que ce concept permets une surveillance plus forte des salariés et de leur rendement.

Malgré leurs avantages les bureaux collectifs ou paysagers peuvent être sujets à différents maux pour les employés. le manque d’intimité ou les problèmes de confort dû à la collectivité (chauffage, climatisation, nuisances sonores…) sont les plus souvent cités. Et il reste primordial pour l’employeur d’être à l’écoute des usagers de ces espaces pour en améliorer le confort tant visuel qu’acoustique.

 

Quelques chiffres : 32% des actifs travaillent dans un bureau individuel, 33% dans un bureau fermé collectif, 29% dans un espace collectif ouvert..

Flex office : à la recherche du bien être

Le concept flex office s’annonce comme la grande tendance de ces prochaines années. Face à une nouvelle génération de travailleurs naturellement nomade et allergique à la routine, le flex office est une évidence. Quels en sont ses réels avantages ?

 

1# Flexibilité : Les tâches d’un salarié varient d’un jour à l’autre. Analyses statistiques, saisie, création de contenu, brainstorming, mise en place d’un projet… Choisir son environnement de travail en fonction de l’activité du jour est un réel facteur de productivité.

Grâce au concept flex office, l’employé pourra opter pour :

  • le télétravail si la tâche requiert beaucoup de concentration sans besoin d’interactions sociales.
  • un poste libre en espace ouvert dans le cadre de l’entreprise
  • une « meeting room » en cas de réunion importante
  • un espace de brainstorming pour s’inspirer

 

2# Communication : Habituellement regroupés au sein d’un même service, les salariés n’ont que rarement l’occasion d’échanger en externe. Avec le concept du flex office, on lève les barrières pour permettre à tous de se connecter facilement en partageant idées et connaissances.

Les espaces collaboratifs permettent à deux personnes de services différents de se retrouver face à face, et prendre le temps d’échanger sur les dossiers en cours. Une communication naturelle et simplifiée se crée.

 

3# Créativité : Dans de nombreux domaines d’activités, la créativité est essentielle. Une créativité qui nécessite d’être boostée à l’aide de différents facteurs : un lieu, une atmosphère, un échange…

Pour la génération Y, rien de pire que la routine pour stagner dans sa zone de confort, frein incontestable à la création.

 

4# Optimiser l’espace : Pour l’entreprise, chaque mètre carré d’espace inoccupé représente des coûts élevés. L’aménagement des espaces est donc un enjeu d’autant plus important lorsque l’on sait que 40% des bureaux seraient quotidiennement inoccupés*.

Le flex-office permet de faire disparaître une grande partie de ces m² vacants pour en faire des espaces conviviaux et utiles.

Alors flex office, bureaux partagés ou bureaux individuels ?

Que l’on opte pour un espace ouvert ou fermé, leurs atouts ou leurs inconvénients se révéleront en fonction de la personnalité de ceux qui y travailleront. Certaines profession comme dans la finance, se prêtent davantage aux bureaux cloisonnés car elles demandent plus de confidentialité.  D’autres professions, plus propices aux échanges tel que les bureaux d’études sont plus aptes aux bureaux ouverts.

Bureaux partagés ou bureaux individuels, bien vivre son espace professionnel, c’est avant tout une histoire de culture d’entreprise.


Besoin de solutions acoustiques pour vos bureaux partagés ?

Demander un devis >


 


Et vous quel espaces préférez -vous et pourquoi ?

N’hésitez pas à commenter et partager cet article s’il vous a plu !


*Source: Enquète 2014 ACTINEO (observatoire de la qualité de vie au bureau) menée auprès de 2500 actifs de 5 pays européens (dont environ 50% en France)

Connexionà l'espace pro

Mot de passe oublié ? Fermer