l’Actu-réalisation

Zoom sur un projet de panneaux myO

Dans un nouveau bâtiment universitaire situé à Roubaix, la société Idea & Ko a récemment été chargée d’assurer l’aménagement acoustique du foyer des étudiants. Pour éviter les réverbérations sonores dans ce vaste espace doté de nombreuses baies vitrées et d’une hauteur sous plafond de près de 10 mètres, l’entreprise a choisi les panneaux myO qui allient esthétique et performance acoustique.

par Anne Aitzegagh

Le client

Les universités publiques Lille-II et Lille-III regroupent sur un même site l’Institut du Marketing et du Management de la Distribution (IMMD) et l’UFR Langues Étrangères appliquées (LEA) afin de mutualiser leurs moyens et collaborer plus facilement. Sur les terres qui ont vu naître nombre d’entreprises de la grande distribution, l’IMMD est le fruit d’un partenariat entre Lille-II et les enseignes de ce secteur.

Son objectif : former des managers opérationnels dans le domaine du e-business  et de la distribution multicanal.

Le projet

 

La société Eiffage s’est vu confier la réalisation du bâtiment de 6 925 m2 accueillant les deux écoles. En rez-de-jardin, le foyer des étudiants et une petite cafétéria se déploient sur plus de 180 m2, dont plus de la moitié bénéficie d’une hauteur sous plafond de près de 10 mètres. De vastes baies baignent de lumière naturelle cet espace qui jouxte la bibliothèque. Afin d’éviter la propagation des bruits émanant du foyer, Eiffage souhaite habiller ce vaste volume avec des panneaux acoustiques. La solution proposée doit participer à l’esthétique du lieu et être facile d’entretien.

Des qualités esthétiques alliées à la performance acoustique

« Le foyer, avec sa double hauteur et son usage générant beaucoup de conversations, était pour nous un cas d’école », explique Bertrand De Bastiani, du bureau d’étude acoustique Acoustb.

Faux plafonds insuffisants, impossibilité d’utiliser le sol, ne restent donc que les murs pour diminuer la réverbération des sons. Mais avec les vastes baies vitrées éclairant la pièce, les surfaces pleines sont rares. « Nous avons prescrit la pose d’éléments muraux absorbants pour cette pièce de gros volume afin de diminuer la durée de réverbération et par conséquent limiter la génération de bruit dans cette espace», poursuit l’acousticien.

Des carrés jaunes, verts et gris de différentes tailles habillent maintenant comme des tableaux les murs du confortable foyer et de la cafétéria.

Côté salon, de profonds fauteuils en feutre invitent les étudiants à une pause régénératrice. Côté repas, tout est disponible pour se restaurer rapidement. « L’ambiance est détendue, les bruits sont feutrés, personne ne hausse la voix ici, reconnaît Delphine Chambolle, la directrice de l’UFR LEA. D’ailleurs, on ne sait jamais avant de pénétrer dans le foyer s’il est occupé ou vide, aucun bruit ne filtre ! »

« Dans notre métier, l’esthétique et l’acoustique sont souvent liés, explique Bertrand De Bastiani. C’est pourquoi nous avons pris ici le parti du panneau absorbant qui permet de faire le lien avec le projet esthétique de l’architecte. »

Un parti-pris payant, puisque l’objectif est atteint. « En combinant les faux plafonds et les panneaux myO, nous sommes parvenus à un résultat supérieur à nos attentes. Nous souhaitions limiter la durée de réverbération à 1,2 seconde, nous avons atteint une moyenne dans le foyer de 0,8 seconde. Les panneaux myO sont bel et bien absorbants, et esthétiques ! »

L’avis du distributeur-installateur

Patrick Kolli, dirigeant de Idea & Ko*

« Sur ce projet, l’architecte attendait un rendu visuel et l’acousticien souhaitait une vraie valeur phonique. La société Eiffage quant à elle nous demandait un produit de qualité, esthétique, pérenne et facile d’entretien. Nous avons choisi les panneaux myO qui répondent à eux seuls à toutes ces attentes !

Notre bureau d’études a fourni un rendu de l’espace en 3D afin que l’architecte et les responsables du bâtiment puissent se projeter dans le futur foyer. À partir de là, l’architecte a choisi les coloris des panneaux parmi une palette de plus de 30 teintes. Les murs étant très hauts, les panneaux myO permettent d’obtenir une composition vraiment harmonieuse et gaie.

Côté acoustique

Nous avons réalisé un test in situ avant la pose pour déterminer le nombre de panneaux nécessaires et un second après. Grâce à leur bon coefficient d’absorption (αw=1), il a suffi de 51 panneaux, soit environ 600 m2, pour dépasser finalement le niveau de dB attendu.

La fixation au mur est très simple. Il suffit de fixer 4 aimants dans le mur et de venir y poser le panneau  Nous avons donc joué avec des produits de tailles différentes, pour composer un ensemble dynamique dessiné par l’acousticien.

Les panneaux myO sont déhoussables et peuvent être décrochés très facilement (via le système d’aimants) pour permettre le nettoyage des revêtements textiles, c’est vraiment très pratique. myOpenspace est notre premier partenaire acoustique.

D’autre part, les solutions proposées  nous offrent la possibilité de faire du sur-mesure.
Enfin, myOpenspace dispose d’un véritable outil de production qui lui permet de fabriquer des produits adaptés aux contraintes des acousticiens et à celles des architectes, ce qui n’est pas toujours évident !


> Découvrez nos panneaux acoustiques myO <

 


 

Enregistrer

Connexion

Mot de passe oublié ? Fermer